Centrales électriques

When energy rises
to the highest power, it's...
i
+
c
i
+
c
innovation
commitment
i
+
c

CONTRÔLE ET SUPERVISION DU CHAMP SOLAIRE DANS LES CENTRALES HYBRIDES

L'unité de contrôle local (Ingecon LOC) assure le contrôle et le monitoring de la position d'un collecteur ou héliostat.

Ses fonctions principales sont:

  • Recevoir des ordres du système de supervision du champ solaire (SCS) au niveau des modes de fonctionnement (tracking, follow, etc.)
  • Calcul de l'angle théorique de la position du soleil en fonction de la date, de l'heure et des coordonnées géodésiques du collecteur, avec une précision de 0,0003°
  • Envoyer des informations au SCS sur les états, les alarmes, la position, les températures, etc.

L'unité Ingecon LOC est capable de contrôler de nombreux types d’actionneurs :

  • Moteurs monophasés et monophasés avec sens de rotation
  • Moteur triphasé
  • Électrovannes
  • Etc.

Communications par ports Ethernet 10/100 Mbps, RS485, USB et entrées et sorties physiques.

Le système de contrôle du champ solaire (SCS) est chargé de transmettre les consignes et de recevoir les informations des dispositifs Ingecon LOC et doit communiquer avec le DCS du bloc de puissance. Le SCS pourra être configuré comme un système autonome ou comme un système totalement dépendant du DCS. Il est possible de personnaliser le degré de redondance suivant les besoins de l'installation.

Le SCS se compose d'une série de boîtes de communication placées stratégiquement dans le champ solaire et qui assurent la communication avec les systèmes Ingecon LOC moyennant un réseau de communication en fibre optique, avec les serveurs installés dans la salle de contrôle.

Les protocoles de communication utilisés sont des protocoles standards tels que Modbus TCP et Modbus RTU. Les délais de rafraîchissement pour un champ composé de 800 Ingecon LOC sont inférieurs à 3 secondes (cette valeur peut varier selon la configuration et le protocole sélectionné).


France

ÉvénementsÉvénements